Biographie

Hello, je suis Anne Marie, bienvenue sur mon blog.

Recent posts

Nos abonnés sur les réseaux sociaux

1,520FansLike
1,207FollowersFollow
845FollowersFollow

Lemarronnier indien, un partenaire contre les varices

Le

marronnier indien a progressé ces dernières années comme l’un des principaux supports dans la lutte contre les effets des varices et pour le traitement de la maladie de Willlis-Ekbom. Ce problème, qui comprend l’insuffisance veineuse chronique, affecte une grande partie de la population. C’est aussi ennuyeux, rend notre vie quotidienne difficile et a une composante très inesthétique qui a toujours fait des varices l’une des conditions les plus inconfortables.

Heureusement, il existe plusieurs études existantes qui garantissent l’efficacité du marronnier indien comme régulateur des contractions veineuses et comme agent qui contrecarre l’œdème, ce qui explique pourquoi les composants de ses graines sont utilisés pour traiter ces problèmes. Ici, nous allons vous en dire plus à ce sujet.

Qu’ est-ce que le marronnier d’Inde ?

Le marronnier d’Inde est un arbre originaire d’Asie, mais qui peut être trouvé dans le monde entier. En fait, nous avons l’habitude de voir le majestueux majestueux dans nos parcs. Il est étonnant de voir les grandes propriétés médicinales que chacune de ses parties offre :

  • Feuilles : elles sont très efficaces dans le traitement de l’eczéma, desdouleurs menstruelles , de l’enflure des tissus mous due à des fractures ou des entorses, ainsi que des douleurs articulaires.
  • L’ écorce est largement utilisée pour traiter le paludisme et la dysenterie. On étudie également les effets qu’il pourrait avoir sur les personnes touchées par le lupus et les ulcères cutanés.
  • Graines : c’est précisément dans cette partie du marronnier d’Inde que la plupart des études et des recherches ont été effectuées. Il existe des milliers de publications scientifiques qui soutiennent que son composant principal — l’ escine — réduit considérablement l’inflammation et la douleur dans les jambes. C’est un excellent médicament veineux qui favorise la circulation et empêche l’accumulation de liquide. En effet, la « base de données européenne des médicaments naturels » la qualifie d’ « efficace » et le Collège Pharmaceutique de Barcelone (Espagne) soutient ses propriétés astringentes.

Comment fonctionne le marronnier d’Inde ?

Le marronnier d’Inde contient un composant dans ses graines — « escine » — qui favorise la circulation sanguine normale. Il prévient également l’apparition d’un œdème en favorisant l’excrétion liquide par l’urine. Il est particulièrement approprié lorsque nous ressentons ce gonflement bien connu des veines des jambes, la lourdeur en hauteur avec les genoux et les crampes inévitables qui causent tant de douleur.

Lemarronnier d’Inde renforce également notre résistance capillaire, guérit l’œdème et réduit l’inflammation. Il est également très utile lorsque nous avons les filets veineux typiques sur les jambes ou décourageant les plaies. Leurs propriétés ont également été étudiées pour le soulagement des problèmes avec les hémorroïdes.

Comment consommer marronnier indien ?

<img class=”LazyImage » Letta marronnier indien en capsules dans les magasins de nature ou les magasins d’herbes. Il s’agit d’un extrait standardisé de ces graines qui est souvent commercialisé sous forme de pilules, de crèmes et même d’onguents. Laposologie la plus appropriée est de 400 mg par jour, ce qui correspond à 2 capsules par jour. Prenez-les avant le petit déjeuner et après le dîner. De cette façon, par exemple, nous pouvons soulager les crampes musculaires nocturnes.

Y a-t-il un inconvénient à consommer du marronnier d’Inde ?

Nous devons vous avertir d’un détail important : ne jamais manger des feuilles, des fleurs ou de l’écorce sous forme brute parce qu’ils sont toxiques. Il est préférable de consommer des médicaments fabriqués dans les laboratoires où ils ont isolé tous les composants de la châtaigne et enlevé ceux qui ne sont pas bénéfiques. Vous devriez également limiter votre consommation de capsules de marronnier d’Inde si vous faites partie de l’un de ces groupes :

Enceintes, diabétiques (ils peuvent abaisser la glycémie) et les patients ayant des problèmes hépatiques parce qu’ils ont un composant qui n’est pas utile à ces personnes.

Finissons donc en disant que ces arbres d’origine asiatiques, qui sont si communs dans nos vies, abritent dans leur écorce, sève, feuilles et graines un partenaire bénéfique pour la circulation et sont un trésor naturel qui peut aider beaucoup de gens.

Romarin et marronnier pour traiter les douleurs articulaires

Dans cet article, nous vous donnerons un remède populaire pour traiter les douleurs articulaires avec des châtaignes, de l’alcool et du romarin. Vous n’avez aucune idée de ce qu’il peut faire. . »